Rapports des chiens utilisés comme appâts vivants sont un mélange de rumeurs et la vérité

Update: 04-18 Read: 3
Advertisement
Un chien qui est supposé avoir échappé utilisé comme appât vivant requin. Rapports des chiens et des chats utilisés comme requin appâts vivants par les pêcheurs de l'île de la Réunion (au large des côtes de l'Afrique du Sud) ont été voler à travers l

Rapports des chiens utilisés comme appâts vivants sont un mélange de rumeurs et la vérité

Un chien qui est supposé avoir échappé utilisé comme appât vivant requin.

Rapports des chiens et des chats utilisés comme requin appâts vivants par les pêcheurs de l'île de la Réunion (au large des côtes de l'Afrique du Sud) ont été voler à travers l'Internet et tabloïds européens depuis 2005. Ces rapports contiennent des images horribles d'animaux empalés sur des crochets et selon laquelle l'utilisation de chiens vivants comme appât est largement répandue. Certains spéculent que ceci est une rumeur lancée par les militants des droits des animaux qui souhaitent arrêter l'acte de pêche au requin tous ensemble et il semble que dans la réalité cette rumeur est un mélange de rumeurs et de vérité.

Snopes.com confirme que si un pêcheur amateur de l'île de la Réunion a en effet été poursuivi pour se livrer à l'acte décrit la cruauté, la pratique peut ne pas être aussi répandue que les rumeurs sur Internet vous mènera à croire. La pétition lancée par la RSPCA (Société royale pour la prévention de la cruauté envers les animaux) indique que la punition pour ce crime est de trop d'indulgence pour un tel acte odieux que les personnes persécutées sont condamnés à 2 ans d'emprisonnement et une amende de 36.000 $. La RSPCA demande que les 2 ans être augmenté à 10 sans libération conditionnelle et une augmentation si l'amende à 100.000 $ pour aider à dissuader cet acte irréfléchi de cruauté envers les animaux.

Ile de la Réunion est un territoire contrôlé français. L'ambassade française à Washington DC a publié une déclaration affirmant que si la pratique est pas inconnu, il est pas aussi répandue que les rapports prétendent, ni est-il toléré. La déclaration complète délivrée par l'ambassade française peut être lu en suivant ce lien: http://www.snopes.com/critters/crusader/sharkbait.asp, et confirme que la peine est en effet 2 ans derrière les barreaux et 30.000 euros (environ 36,000.00 $) Information complémentaire sur les événements décrits sont également noté.

Dans tous les cas, l'utilisation de chiens et de chats comme appât vivant est très pénible et si elle est aussi largement pratiquée selon ou non, les défenseurs des animaux estiment que les pétitions lancées par la RSPCA méritent une large diffusion et de considération. Alors que le problème des animaux errants sur l'île est vaste et estimé à environ 150.000 chiens errants, aucun animal mérite d'être exécuté de telle manière cruelle. Si vous venez à travers ladite pétition en ligne, il est toujours important de signer dans un effort pour augmenter la pénalité associée à l'acte décrit. Pour signer la pétition s'il vous plaît suivez ce lien:
http: //www.causes.com/actions/1679274 recruiter_id = 137116391 & utm_campaig ...